Rechercher

Que faire en cas d’annulation du mariage ?

Vous vous trouvez contraints de reporter votre union à une date ultérieure ou de devoir annuler purement et simplement votre engagement à cause du Coronavirus ? Nous avons réuni ici quelques conseils pour vous aider dans vos démarches.

Vous aviez déjà bien avancé dans vos préparatifs. Les faire-part de mariage envoyés en direction de vos invités, vous vous étiez immédiatement mis en quête de vos tenues de noce, une superbe robe de mariée réservée et retouchée à votre taille ainsi qu’un costume de mariage qui dort dans le placard en attendant le grand jour.

Seulement voilà, à quelques semaines ou quelques mois du jour J, vous vous trouvez dans l’obligation de tout annuler. Si ce cas de figure ne se présente heureusement pas trop fréquemment, plusieurs causes peuvent pousser à retarder ou annuler une célébration, par exemple l'expansion épidémique du Coronavirus à laquelle nous faisons face actuellement.


Prévenir les invités rapidement

Si vos invitations de mariage sont déjà entre les mains de vos proches, ne perdez pas une minute pour les prévenir de votre décision d’annuler la célébration. Vos amis bloquent en effet cette date pour vous et ont peut-être même demandé des congés ou réservé des moyens de transport.

Là où il peut être difficile d’annuler des billets de compagnies low-cost ou à tarifs promotionnels, vos proches devraient au moins pouvoir renoncer sans frais à leurs réservations de chambres d’hôtel.



Faire les tours des réservations

Au-delà des convives, il faut bien sûr prévenir tous les professionnels impliqués dans l’organisation de votre événement.

Contactez sans tarder la mairie pour annuler la cérémonie, tout comme le responsable du lieu de culteoù vous aviez peut-être prévu de célébrer une union religieuse.

Les lieux de réception étant généralement réservés au minimum un an en amont du mariage, il y a fort à parier que vous devrez aussi vous mettre en contact avec les responsables de la salle.

Si l’annulation est liée à un cas de force majeure comme une épidémie et que vous avez réservé une salle des fêtes (appartenant à l’État), renseignez-vous auprès de votre commune car vous pourriez être dispensés de payer des frais d’annulation.

Pensez à tous vos prestataires, du traiteur aux animations de mariage en passant par le photographe, le vidéaste ou encore le fleuriste et les professionnels de la mise en beauté, tout le monde doit être informé le plus tôt possible de ce changement de plan.


Vérifiez les conditions des contrats

Avez-vous souscrit à une assurance mariage ? C’est encore le meilleur moyen de ne pas perdre trop d’argent en cas d’annulation.

Les compagnies d’assurance proposent ce type de service pour vous couvrir en cas de maladie, d’hospitalisation, de décès, d’accident ou même de grève des transports par exemple.

Si vous n’avez pas fait appel à ce type de service, relisez attentivement tous les contrats signés avec vos prestataires.

Chacun présente en effet des spécificités et les conditions d’annulation ne seront pas forcément les mêmes entre le traiteur et le dj.

Vérifiez s’il existe la possibilité de récupérer les acomptes versés ou si vous aurez des frais d’annulation à régler.


Reporter Les Prestations À Une Date Ultérieure

Le meilleur moyen de perdre le moins d’argent possible consiste à reporter l’ensemble des prestations déjà engagées à une date future.

Si votre décision d’annuler le jour J n’est que le fait d’un contretemps, essayez de fixer dès aujourd’hui une date prochaine et de la proposer à tous vos prestataires pour éviter d’annuler purement et simplement les contrats.

S’il s’agit d’un report indépendant de votre volonté et que la nouvelle date leur convient, vos prestataires pourront sans doute se montrer compréhensifs et ne pas vous demander de compensation financière.

Évidemment, si vous annulez la réception à quelques jours de la date et que le menu de mariage originalou les bouquets champêtres sont déjà commandés, attendez-vous à devoir défrayer ces professionnels.

Mettre De Côté Ce Qui Peut Être Réutilisé

Si votre union est reportée, gardez précieusement tous les éléments de votre noce que vous pourrez utiliser ultérieurement, soit tout ce qui n’est pas périssable.

Rangez robe de mariée en dentelle et costume dans des housses adaptées pour protéger vos beaux habits jusqu’au jour J.

Si vos alliances sont déjà gravées pas de panique, il est possible d’en modifier l’inscription pour s’adapter à la nouvelle date ! La décoration de salle de mariage, les petits cadeaux, le livre d’or, tous ces éléments n’ont qu’à être entreposés soigneusement pour les ressortir plus tard.

Si vous faites face à une annulation sans report, sans doute certains éléments de vos tenues ou de votre décoration pourront-ils vous servir dans votre quotidien.

Pour le reste, sollicitez donc les futurs mariés de votre région pour revendre les objets dont vous n’avez plus besoin.

Si votre union n’est que reportée pour quelques semaines ou quelques mois, gardez le moral et bien au chaud votre discours de mariage que vous aurez bientôt l’occasion de prononcer. Ceci étant dit, pas besoin d’attendre une journée particulière pour se dire des mots doux. En attendant le grand jour, couvrez-vous de textes d’amour et de petites attentions.



2 vues0 commentaire